Producteurs - Sandrine BARUS - Myrtilles

Producteur : Sandrine BARUS
Lieu exploitation : Bournos
Produits : myrtilles
Site internet
Présentation mise à jour le 28/06/2016.


La ferme se trouve à 15 km au nord de Pau sur la commune de Bournos.

La plantation de myrtilles se situe sur la route d'Arzacq- Pau près du sanctuaire Sainte Quitterie.

Sur la ferme la complémentarité cultures et élevage est importante et fait partie de l'histoire familiale.

Sensible à l'environnement, Sandrine a fait le choix de l'agriculture biologique et l'exploitation est certifiée pour l'ensemble des productions (certifié Ecocert sas)

L'exploitation comprend une surface agricole utile de 30 ha.

 myrtille.jpg   myrtille_sandrine.jpg


Certifiée par ECOCERT, la plantation de myrtilles est conduite en agriculture biologique depuis 1995. La conduite en agriculture biologique demande beaucoup de présence.

Elle est entretenue tout au long de l'année, mécaniquement et manuellement.

La variété la plus ancienne de la plantation est la Bluecrop, plantée par Max, son père, en 1977.

Cette baie à peau bleue et chair blanche ne tache pas; elle est sucrée, parfumée et se présente en grappes de 6 à 15 fruits.

Les myrtilles se ramassent à maturité à partir de mi-juin, sur une période de 6 semaines environ.

La récolte se fait uniquement à la main.

Les myrtilles se conservent sans altération de leurs qualités pendant une semaine au réfrigérateur (un an au congélateur).

 

La myrtille cultivée a les mêmes propriétés que la myrtille sauvage.

C'est une source de vitamines A, B1, B2, B6, C ainsi que de nombreux oligo-éléments tels que le fer, magnésium, potassium, phosphore.

Les vertus de la myrtille sont connues depuis de nombreux siècles principalement au niveau de son pouvoir antiseptique.

La myrtille est riche en tanins qui ont un effet bénéfique sur les douleurs et spasmes intestinaux. Les pigments et la vitamine A quant à eux, améliorent la vision nocturne.

La vitamine B, et plus particulièrement les flavanoïdes,ont des propriétés anti-inflammatoires qui pourraient jouer un rôle dans le traitement de la maladie d'Alzheimer et de Parkinson.


Date de création : 14/01/2010 - 15:41
Dernière modification : 23/11/2016 - 22:44
Catégorie : Producteurs


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Menu
Préférences Perso

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 68 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^